• Vénom / Anti-Vénom

    Vénom / Anti-Vénom Vénom / Anti-Vénom

    Véritable identité: Edward "Eddie" Allan Charles Brock

    La haine d'Eddie Brock ( ancien journaliste du Daily Bugle qui voit sa carrière ruinée par Spiderman lorsque celui-ci capture un meurtrier à qui Brock avait juré de protéger l'anonymat) a engendré la force visqueuse et brutale de Vénom. Ses pouvoirs lui viennent du symbiote extraterrestre qui s'allia à Brock après s'être allié à son ennemi juré: Spiderman. Vénom possède tous les pouvoirs de Spiderman et une force supérieure à la sienne.

    Aptitudes

     Eddie Brock était un journaliste compétent ; il était aussi un haltérophile et un culturiste extrêmement entraîné. 

    Pouvoirs

     Actuellement, Eddie Brock ne possède aucun pouvoir. Autrefois, en tant que Venom, Eddie possédait une force surhumaine, supérieure à celle de Spider-Man et lui permettant de soulever environ 12 tonnes. Les autres capacités physiques de Venom étaient également accrues : agilité, réflexes, endurance, résistance. Venom pouvait adhérer à tout type de parois et ainsi escalader n’importe quelle surface verticale et également se déplacer sur les plafonds.

     

    Grâce au symbiote, Venom « neutralisait » le sens d’araignée de Spider-Man, le rendant incapable d’anticiper ses attaques et augmentant ainsi sa vulnérabilité ; à l’inverse, le symbiote conférait une forme de « sixième sens » à son hôte, similaire au sens d’araignée de Spider-Man ; le temps de réaction de Venom était toutefois moindre car la communication entre le symbiote et Eddie n’était pas instantanée (contrairement au sens de Spider-Man) et parce que les réflexes d’Eddie demeurent inférieurs à ceux du héros. Le symbiote pouvait modifier son apparence externe, et donc adopter celle de vêtements civils ou même se fondre dans son environnement, devenant presque invisible. Le symbiote pouvait produire une toile organique – qui remplaçait la toile artificielle utilisée par Spider-Man ; cette toile était directement issue de la substance du symbiote et une production trop importante de toile réduisait ainsi le volume du symbiote et l’affaiblissait fortement. Venom avait le même usage que le tisseur de cette toile : déplacement d’immeubles en immeubles ou capture de ses ennemis. La toile pouvait être projetée à une distance de 20 mètres et a une résistance élastique de 55 kg par mm². N’étant plus liée au symbiote une fois émise, cette toile se désintégrait en l’espace de 3 heures après son émission (sauf s’ils demeurent en contact avec le symbiote). Le symbiote produisait également des tentacules et des filaments pour attraper ses ennemis, en plus de cette production de toile. Le corps de Venom était très résistant aux blessures physiques et son symbiote lui permettait de survivre dans des environnements hostiles, par exemple en filtrant l’air ; le symbiote protégeait également Eddie contre les balles des armes à feu tels que les pistolets et les revolvers. Il pouvait également soigner les blessures ou maladies d’Eddie bien plus que vite que les soins médicaux standards (c’est ainsi qu’Eddie put survivre pendant des années avec un cancer en phase terminale). Le symbiote était aussi doté d’ « ouvertures dimensionelles » de taille réduite qui permettaient à son hôte de transporter avec lui des objets de petites tailles sans ajouter à la masse du costume. Le symbiote partageait tous ses souvenirs et savoirs avec Eddie et projetait ses propres désirs dans l’esprit de son hôte ; il était également capable de détecter sa progéniture, même si cette faculté peut être bloquée.File:Anti-Venom Dialogue 1.png

    Après avoir été séparé du symbiote, certaines cellules de ce dernier demeurèrent dans le corps d’Eddie Brock et furent chargées d’énergie mystique par Mr Negative. Ces cellules fusionnèrent avec les leucocytes d’Eddie, formant un nouveau symbiote, d’une couleur blanchâtre, Anti-Venom. En tant que tel, Eddie possède toutes les capacités qui étaient les siennes comme Venom ; il a, en plus, acquis un toucher corrosif qui est capable de briser le lien entre un autre symbiote et son hôte. Il a aussi la faculté surnaturelle de « purifier » un corps humain des influences étrangères ou des mutations, comme les cellules de symbiote de Gargan ou le sang radioactif de Spider-Man. De plus, il ne possède plus les principales faiblesses des symbiotes comme les chaleurs extrêmes et les ondes sonores. Il possède aussi le pouvoir de diminuer la force de Spider-Man si celui-ci s’approche trop d’Anti-Venom.                                                        

     

                                           

    Vénom / Anti-Vénom Vénom / Anti-Vénom