• Punisher

    PunisherPunisher

    Véritable identité: Frank " Frankie " Castle

    Ancien officier décoré pour ses actes de bravoure en temps de guerre, Frank Castle se transforme en un implacable justicier et exécuteur baptisé Punisher le jour où sa famille est assassinée par le mafia à Central Park. Depuis, il perfectionne son armement pour mettre un terme au crime sous toutes ses formes.

    Aptitudes

    Le Punisher a bénéficié d’un entrainement militaire multi-disciplinaire, au sein du Corps des Marines des Etats-Unis. Ainsi, bien que Marine, il suivit une formation auprès de l’armée de la terre et de la marine américaine. Du coup, Castle est non seulement formé aux techniques de base de l’infanterie mais également dans le domaine des opérations spéciales, ce qui inclut l’emploi et l’entretien des armes à feu spécialisées et des explosifs. Il est très bien entraîné dans les techniques d’infiltration au sein de territoires ou de structures ennemis sous haute surveillance, dans le but de tuer, capturer ou espionner l’adversaire ; il est aussi un expert des techniques d’interrogatoire, y compris dans le domaine de la torture. Le Punisher est parfaitement formé aux techniques de camouflage et de dissimulation. Grâce à son entraînement avec l’armée de l’air, il est aussi capable de faire et d’entretenir son propre équipement de parachutiste et de maîtriser ses atterrissages, aussi bien en plein jour qu’au cœur de la nuit. Grâce à la marine, il a connu une formation aux opérations sous-marines, y compris celles de démolitions. Sa formation couvre l’entraînement des SEAL, de l’UDT (Underwater Demolition Team) et de la LRPA (Long Range PAtrol). Ainsi, Frank maîtrise un grand type d’explosifs, de la simple dynamite au plastique, en passant par des explosifs improvisés. Ses talents de combattants à mains nues sont souvent suffisants pour lui permettre de mettre hors de combat voire de tuer des individus bien plus robustes physiquement que lui-même, et de faire face à des groupes d’adversaires, armés ou non, les tuant de ses mains s’il l’estime nécessaire ; il maîtrise le Nash Ryu Ju Jitsu (un style d’art martial développé par son senséi, Adam Nash), le ninjutsu, le shorin-ryu, l’hwarangdo et le chin na. Ses talents dans le maniement des poignards sont extrêmement poussés, ayant une préférence marquée pour le ka-bar qu’il a appris à utiliser avec l’USMC. De plus, Frank est un tireur d’élite né, aussi bien avec un fusil qu’avec un poignard de jet. Il est par ailleurs ambidextre sur ce plan-là. Sa formation lui a aussi permis de maîtriser quelques talents médicaux dans le domaine de la médecine de guerre, pouvant réparer les blessures légères voire moyennes reçues lors de ses combats.

    Armes

     L’arsenal toujours en mutation du Punisher inclut divers fusils automatiques ou semi-automatiques, et une très grande variété de revolvers, de grenades à fragmentation ou lacrymogènes, d’autres explosifs et de poignards de combat. L’une de ses armes favorites est son poignard de jet, dont il peut projeter la lame avec une force mortelle. Habituellement, il emploie un fusil d’assaut automatique M16, de calibre .223, une carabine semi-automatique Sterling Mk 6 9 mm, un pistolet automatique Browning Llama 9 mm, un calibre automatique .45 modifié pour recevoir des munitions 9 mm, un Derringer de calibre .223 et des couteaux de combat Gerber Mk II. Le Punisher a une forte tendance à modifier lui-même ses armes afin de les rendre plus efficaces et/ou mieux adaptées aux opérations qu’il envisage (par exemple, avec des lunettes de vue infrarouges, des viseurs à longue portée, des émetteurs de flash lumineux, des systèmes étouffant le bruit et l’éclat des étincelles lors du tir, des chargeurs plus volumineux que la normale et divers types de munitions comme des balles creuses ou perceuses de blindages).

    Equipement

    Le Punisher porte un uniforme en kevlar qui le protège de la plupart des tirs d’armes à feu, même s’il peut subir le choc du à l’impact des balles voire des blessures par pénétration suite à une série d’impacts répétés sur la même zone de son uniforme. Afin d’attirer l’attention sur sa poitrine, bien protégée, le Punisher a peint un crâne blanc sur celle-ci, détournant ainsi l’attention de parties de son corps moins bien protégées, comme sa tête par exemple. Chacune des dents du crâne est en fait une réserve de munitions pour les armes à feu qu’il porte. Il est arrivé au Punisher d’utiliser d’autres costumes, dont certains intégralement noirs, afin de mieux opérer lors d’actions de reconnaissances ou de surveillances.
    A une époque, Frank utilisa aussi une série de fourgonnettes modifiées pour servir de base mobile, qu’il surnomma son Fourgon de Guerre. Ceux-ci pouvaient atteindre la vitesse de 270 kilomètres par heure et contenaient en général une grande quantité d’armes et de munitions. Ils étaient dotés de systèmes défensifs mortels et d’un système informatique à la pointe de la technologie permettant à Frank de rester en contact avec ses associés malgré ses déplacements. Le premier d’entre eux fut mis au point par le Mécanicien tandis que Microchip devait produire les suivants. Pour les longues missions, le fourgon était doté d’une couchette permettant à Frank de dormir à l’arrière du véhicule. Parmi les équipements électroniques disponibles figuraient un ordinateur de bord, divers systèmes d’écoute et d’enregistrements, un sonar, un radar, un scanner à infrarouges, une radio interceptant les émissions de la police et diverses cartes informatisées des Etats-Unis. Les parois des fourgons étaient renforcées de blindages résistants à des tirs de calibres .30, tandis que le pare-brise pouvait encaisser des calibres .50. Les réservoirs avaient une contenance d’environ 400 litres, permettant de rouler sur presque 1500 kilomètres avant d’avoir à refaire le plein. La peinture extérieure du fourgon évolua selon les circonstances et certains furent adaptés aux missions de Frank, recevant parachutes, scaphandres, une réserve d’oxygène, voire une moto. Outre leurs protections, les fourgons étaient dotés d’armements offensifs comme une mitrailleuse miniaturisée installée sur le toit, un lance-grenades, des flash-balls projetant des balles de caoutchouc et montés sur le capot, des projecteurs de gaz divers. Frank pouvait déclencher ces défenses à distance grâce à une télécommande de poche. Microchip confectionna aussi un mini-véhicule à quatre roues qui pouvait être lancé de l’arrière du fourgon pour détruire d’autres véhicules en cas de poursuites. Pendant un temps, le Punisher recueillit un rotweiller nommé Max, que le vigilant avait gardé avec lui, après tué ses maîtres, qui organisaient des combats à mort entre leurs chiens. Par la suite, Max devint le chien de garde d’un des repaires secrets du Punisher ; Max fut sérieusement blessé par le tueur George Wong et ce fut Frank qui le soigna en urgence, lui sauvant une nouvelle fois la vie. Extrêmement fort, Max peut faire preuve d’une extraordinaire sauvagerie en situation d’attaques. Il a aussi été dressé pour demeurer silencieux si nécessaire et sa vie avant sa « libération » par Frank l’a amené à ne faire confiance à aucun être humain, excepté son sauveur. Quand Frank devait s’absenter durablement, Max pouvait survivre grâce à des systèmes de nourriture automatisés, avec une contenance de 23000 litres. Le sort exact de Max, que le Punisher n’a plus sorti depuis des mois, est inconnu.