• Ennemies de Thor

    LokiEnnemies de Thor

    Véritable identité: Loki Laufetson

    C'est le frère de Thor et un magicien compétent et rusé qui est très jaloux de Thor. Au fil des années cet haine augmente, au point de souhaiter sa mort. Il possède des pouvoirs de métamorphisme et à une force surhumaine.

    Pouvoirs

    Loki était un Asgardien, possédant des capacités physiques bien supérieures à celles d’un humain, étant capable de soulever (ou presser) environ 30 tonnes. De même, il possède une espérance de vie accrue (bien qu’il ne soit pas immortel comme les Olympiens par exemple) et une immunité totale aux maladies terrestres ; globalement, les tissus corporels des Asgardiens en général et Loki en particulier sont trois fois plus denses que ceux des mortels. Loki était peut-être le plus puissant sorcier d’Asgard. Ses multiples capacités mystiques comprenaient la métamorphose (néanmoins s’il acquiert les caractéristiques naturelles des êtres dont il adopte la forme, il n’acquiert pas automatiquement leurs capacités propres comme des pouvoirs particuliers), le vol, la projection astrale, le réarrangement moléculaire, des décharges d’énergies eldritch, la projection d’illusions, la télépathie, l’hypnose et la téléportation (y compris à travers le temps et les dimensions). Loki était également immunisé aux principales blessures physiques et pouvait se greffer les parties de son corps sectionnées, y compris sa propre tête. Loki pouvait également conférer divers pouvoirs à ses serviteurs, avec l’aide de sa magie et accroître les pouvoirs des surhumains.

    Ennemies de ThorArmes

    Loki utilisa en une occasion l’épée de Surtur, Crépuscule, pour transformer magiquement Thor en une grenouille.

    Loki utilise parfois certains objets magiques, comme les Pierres des Nornes, ou des herbes asgardiennes rares, afin d’accroître encore ses pouvoirs. Ces objets ou substances sont général utilisées pour développer sa force physique ou ses capacités mystiques ou provoquer une transformation magique permanente, comme celle qui conféra à « Crusher » Creel ses pouvoirs faisant de lui l’Homme-Absorbant.

    Equipement

    Loki utilise parfois certains objets magiques, comme les Pierres des Nornes, ou des herbes asgardiennes rares, afin d’accroître encore ses pouvoirs. Ces objets ou substances sont général utilisées pour développer sa force physique ou ses capacités mystiques ou provoquer une transformation magique permanente, comme celle qui conféra à « Crusher » Creel ses pouvoirs faisant de lui l’Homme-Absorbant.

     

    Destroyer File:Destroyer Dialogue.png

    Ancien héraut de Galactus et arme d'Odin que Loki utilisera pour anéantir son frère. Son armure est indestructible et il possède une force surhumaine et son attaque la plus puissante et son rayon désintégrateur qu'il tire des yeux.

    Pouvoirs

    Le Destructeur possède une force surhumaine peut-être illimitée puisqu’elle n’a jamais été mesurée ; en tout cas, il peut tenir tête à Thor sans difficulté. Il peut se déplacer à travers les airs en lévitant par ses propres moyens et projeter des décharges de différents types d’énergie, parmi lesquelles l’énergie magnétique ainsi qu’une énergie non identifiée mais suffisamment puissante pour briser n’importe quelle substance connue, y compris l’uru, le métal mystique d’Asgard. Le Destructeur peut aussi créer des flammes capables d’atteindre d’incroyables intensité ; il peut transmuter, réarranger et altérer la matière et sa densité afin de la convertir en l’un de ses différents états (solide, liquide ou gaz).
    En dehors de ses autres capacités, le pouvoir offensif le plus puissant du Destructeur est son rayon désintégrateur. Celui-ci est tiré quand le Destructeur abaisse sa visière, permettant à son énergie de s’accumuler avant d’être projetée vers l’extérieur par le sommet du viseur. Ce rayon est, selon les dires, capable d’anéantir n’importe quel objet. Cependant, en dépit de toute sa puissance, le Destructeur n’est rien face à celle des Célestes.

    Equipement

    L’armure du Destructeur est forgé à partir d’un métal inconnu trouvé uniquement sur Asgard et qui a été enchanté par Odin lui-même afin de le rendre encore plus solide que l’uru – dont est forgé Mjollnir, le marteau de Thor – ou encore que l’adamantium – le métal le plus solide de la Terre – ce qui rend le Destructeur virtuellement indestructible.   

     

    Malekith File:Malekith Dialogue.png

    Malekith le Maudit était le Seigneur des Elfes Noirs de Svartalfheim. Pour corrompre Asgard et Midgard, il tenta de provoquer un hiver éternel venu de Niffleheim, mais fut banni par Odin dans une dimension de limbes noires, où il resta prisonnier jusqu'aux temps modernes. Il en fut libéré par Surtur, son ancien maître. Le démon du feu lui demanda de provoquer le chaos pour préparer son arrivée. Malekith s'allia alors à Loki mais ce dernier, sachant qu'il comptait détruire Asgard, fit un double jeu. C'est finalement Thor qui repoussa l'Elfe Noir. Lorsque Odin disparut à la suite d'un maléfice, il fut tué par Kurse, en essayant d'usurper l'identité de Balder, dans le but de voler la Couronne d'Asgard. Des années plus tard, on revit Malekith bien vivant. Se faisant de nouveau passer pour Balder, il manipula Hercule pour qu'il attaque Alflyse, la reine des Elfes Noirs. Son plan échoua, et il fut facilement battu par Zeus.

    Aptitudes

    Malekith est un combattant à mains nues modérément doué mais, en revanche, il est un sorcier extrêmement talentueux et puissant.

    Pouvoirs

    Malekith a les attributs normaux d’un Elfe noir d’Asgard, même si ses capacités sont dans la moyenne supérieure de son espèce. Son intelligence, sa force, sa vitesse, son endurance, sa résistance, son agilité et ses réflexes sont de niveau surhumain. En temps normal, il est capable de soulever environ 10 tonnes mais, en utilisant sa magie, il peut accroître ses capacités et soulever alors environ 90 tonnes. En plus de ces capacités communes aux Elfes noirs, Malekith peut manipuler les forces magiques pour obtenir divers effets, comme la téléportation (y compris à travers les barrières dimensionnelles), la projection d’énergie, la malléabilité physique, le vol (en se transformant en brumes), la création d’illusions et la capacité de changer d’apparence et de forme (pour lui ou tout autre individu de son choix). Il est aussi capable de conjurer la Meute.

     

    KurseFile:Kurse Dialogue.png

    Véritable identité: Algrim

    Kurse était à l’origine le plus fort des Elfes noirs, demeurant sur Svartalfheim, et portant alors le nom d’Algrim le Fort. Alors allié de Surtur, Malekith le Maudit, kidnappa la déesse d’Asgard Loreleï qui venait d’utiliser une potion magique afin de rendre Thor, le Dieu du Tonnerre, follement épris d’elle. Afin de sauver la déesse, Thor se rendit dans les Cotswolds, en Angleterre, où était situé un château féerique permettant de passer de la Terre au domaine extradimensionel de Svartalfheim. Thor pénétra dans le royaume des Elfes noirs et, quand il aperçut Loreleï menacée par Malekith, oublia toute autre chose et se précipita pour sauver celle qu’il aimait. Du coup, il tomba facilement dans l’embuscade tendue par Algrim, revêtu d’une armure d’ébène et caché dans l’ombre et qui avait reçu l’ordre de vaincre Thor de la bouche de Malekith. Celui-ci avait dit à Algrim qu’il l’avait personnellement choisi pour vaincre Thor mais, au cours du combat, Malekith ordonna l’ouverture d’un puits sous leurs pieds. Thor et Algrim tombèrent dans la faille vers un lac de lave. Thor put s’échapper grâce à son marteau mystique, Mjolnir, mais Algrim chuta vers le fonds du puits. L’armure enchantée d’Algrim lui sauva la vie mais il fut cependant très sérieusement blessé et devint amnésique à cause du choc induit par sa douleur. Algrim perdit tout souvenir de son passé et de ses origines, ne se souvenant que son désir obsessionnel de se venger de Thor, qu’il savait être lié, d’une manière ou d’une autre, à ses souffrances. Alors qu’il remontait lentement le puits à mains nues, il fut découvert et soigné par l’entité cosmique appelé le Beyonder (et aujourd’hui connu sous le nom de la Créatrice), qui était venu sur Terre pour comprendre la nature du désir. Intrigué par la monomanie d’Algrim, le Beyonder décida de l’utiliser pour une expérience et restaura la santé d’Algrim, lui conféra une force physique bien plus grande que précédemment et remodela son armure, puis observa ce qu’il allait faire. Algrim, désormais transformé en l’être appelé Kurse, sentit qu’il retrouverait Thor à New-York, sur Terre, et se rendit de Svartalfheim à la Terre, et se lança dans la traversée à pied de l’océan pour rejoindre New-York. Là, Kurse, à la mémoire troublée, confondit Béta-Ray-Bill avec Thor et attaqua le Korbinite. Bill réchappa de peu à la mort des mains de Kurse en reprenant sa forme originelle, sans pouvoirs, mais qui ne ressemblait plus du tout à Thor. Animé par la haine et la folie, Kurse commença à ravager Manhattan alors qu’il recherchait Thor. Au cours de ses errances, il blessa sévèrement Margaret Power, la mère des jeunes héros collectivement connus sous le nom de Puissance 4 ; furieux, les quatre enfants partirent à leur tour à la recherche de Kurse et réussirent à l’ensevelir vivant en provoquant l’effondrement d’un immeuble en construction sur l’Elfe noir. Par la suite, après avoir passé quelques jours dans le coma, Margaret Power se remit totalement de ses blessures. Cependant, avec sa force colossale, Kurse put s’extraire des décombres le jour même, et retrouva alors Thor qu’il attaqua immédiatement. Kurse était à présent plus fort que le Dieu du Tonnerre et celui-ci passa alors sa ceinture magique de force qui doubla sa force naturelle. Le Beyonder, qui continuait à observer Kurse, accrut alors encore une fois la force de Kurse, de manière à ce qu’elle surpassa de nouveau celle de Thor. Béta-Ray-Bill et Puissance 4 arrivèrent alors et rejoignirent le combat. Thor utilisa alors Mjolnir pour projeter une chaleur intense sur Kurse ; celle-ci rappela le puits de lave à Kurse, réveillant sa mémoire et, ainsi, la raison pour laquelle il était tombé dans le puits. L’Elfe noir réalisa que Thor n’était pas à blâmer pour sa chute mais que le véritable responsable n’était autre que Malekith et sa haine se redirigea immédiatement vers le souverain des Elfes noirs ; sur les conseils de Thor, Energie (Katie Power), l’un des membres de Puissance 4 absorba les énergies des marteaux enchantés de Thor et de Béta-Ray-Bill et libéra alors une boule d’énergie extrêmement puissante sur Kurse, qui fut enfin plongé dans l’inconscience. Thor suggéra au Beyonder de transporter Kurse en Hel, le domaine des morts, placé sous l’autorité de la déesse Héla, pour qu’il retrouva Malekith, qui pouvait s’y cacher. Thor espérait surtout que Kurse ravage le domaine d’Héla que le Dieu du Tonnerre venait de combattre récemment. Le Beyonder accepta et Kurse se retrouva en Hel. Comme l’avait espéré Thor, Kurse ravagea le royaume des morts, à la recherche de Malekith et Héla se résolut finalement à téléporter l’Elfe noir sur Asgard elle-même. Là, Kurse retrouva enfin la trace de Malekith, qui avait utilisé ses pouvoirs de métamorphose pour adopter l’apparence de Balder le Brave. Alors que ce dernier allait être couronné régent d’Asgard – suite à la disparition d’Odin en affrontant Surtur – Kurse interrompit la cérémonie d’investiture, bousculant les Asgardiens pour atteindre Malekith. Sous les yeux des dieux d’Asgard, il brisa le cou de celui qui leur semblait être le dieu de la lumière ; les Asgardiens furent effarés d’abord de la mort de Balder, ensuite de la transformation de celui-ci en Malekith quand son corps toucha le sol. De son côté, sa vengeance assouvie, Kurse devint brutalement calme, pacifique et même soumis, se laissant conduire par les Asgardiens sans la moindre résistance.  Quelques semaines plus tard, Kurse vint en aide à Balder, officiellement le régent d’Asgard à présent, pour assurer la défense du Royaume d’or lors de l’attaque conduite par Utgard-Loki et ses Géants du Froid. Suite à cela, Volstagg fit remarquer que Kurse n’était pas un nom digne d’un véritable guerrier d’Asgard et l’Elfe noir fut rebaptisé Valgoth et devint un citoyen honoraire d’Asgard. Valgoth fut chargé alors d’assurer la protection des enfants d’Asgard. Kurse passa de nombreux mois en paix, au sein d’Asgard mais quand il apprit que l’esprit de Malekith venait de s’échapper de Hel, en compagnie d’autres anciens adversaires d’Asgard, il reprit immédiatement sa quête de vengeance. Sa traque le ramena sur Terre où, avec Thor, Balder, Sif, ainsi que le Maître de l’évolution, le Godpack et même l’incroyable Hulk, il combattit Malekith et Héla. L’ancien souverain de Svartalfheim fut à nouveau emprisonné en Hel et Kurse retrouva alors sa tranquillité d’esprit. Quand Malekith s’échappa de nouveau, avec l’aide du Géant du Froid Pentigaar, il utilisa sa magie pour asservir Kurse, faisant de lui une nouvelle fois son pion contre Thor et les Asgardiens. Mais Malekith fut vaincu et sa magie se dissipa, permettant à Kurse de redevenir le pacifique Valgoth, allié des Asgardiens. C’est à ce titre qu’il combattit peu après Surtur et ses hordes de démon du feu lors d’une bataille qui vit la mort d’Odin, amenant Thor sur le trône d’Asgard. Valgoth demeura pendant ce temps sur Asgard, n’intervenant pas dans les affaires des Asgardiens quand ceux-ci tentèrent d’influer sur la vie de la Terre. Lorsque s’enclenchèrent les événements de Ragnarok, Kurse assura son devoir, la protection des enfants d’Asgard, combattant Ulik et ses Trolls, et probablement le Loup de Fenris ; c’est face à eux qu’il trouva la mort, fidèle jusque dans la mort à ceux qui l’avaient accueilli. Le sort actuel de Kurse depuis la réapparition des Asgardiens sur Terre demeure inconnu.

    Pouvoirs

    Kurse possède plusieurs caractéristiques surhumaines, conséquences à la fois de sa physiologie originelle d’Elfe noir et d’augmentations mystiques. Le principal atout de Kurse contre ses ennemis est sa force – initialement, presque l’égale de Thor, sa force fut doublée puis quadruplée par le Beyonder pour surpasser celle du Dieu du Tonnerre ; son niveau actuel est tel qu’elle n’est plus quantifiable de manière précise. De plus, grâce à son armure enchantée qui a été fusionnée à sa peau par le Beyonder, Kurse est désormais presque totalement invulnérable mais comme tous les Elfes noirs il reste particulièrement vulnérable au fer. Il peut résister aux pressions des profondeurs océaniques et peut se passer de respirer et de manger pendant plusieurs jours. Kurse possède aussi la capacité de percevoir et poursuivre ses adversaires sur des distances au moins égales à celles d’un continent et il peut voir à travers les illusions et les déguisements.

    Equipement

    L’armure de Kurse est une armure enchantée, vivante et consciente qui permet à Kurse de voir tout ce qui l’entoure, à 360 degrés. Elle se régénère elle-même après d’éventuels dégâts (comme l’effondrement d’un immeuble entier sur Kurse).

     

    AmoraFile:Enchantress Dialogue.png

    Amora naquit quelque part dans le royaume d’Asgard, de parents non identifiés. Alors qu’elle était encore adolescente, elle quitta le domicile de sa famille pour se rendre dans le pays des Nornes, les maîtresses du destin d’Asgard, et devint l’apprentie de Karnilla, la reine de Nornheim et l’une des plus puissantes sorcières de toute la dimension asgardienne. Là, elle commença par étudier les bases des arts magiques d’Asgard jusqu’à ce que Karnilla ne la chasse pour sa trop grande indiscipline. Elle commença alors à séduire divers Asgardiens versés dans les arts mystiques, enrichissant à leurs côtés son propre savoir magique, se concentrant principalement – sans s’y limiter – aux charmes et aux sorts de contrôle mental. Sa beauté naturelle, alors presque légendaire en Asgard, ne put que lui faciliter la tâche. C’est vers cette époque qu’Amora commença à utiliser de plus en plus le nom d’Enchanteresse au lieu de son nom de naissance. Il y a plusieurs siècles, Amora tenta de recruter Brunhilde, la chef des Valkyries d’Odin, dans ses plans de conquêtes d’Asgard. Cependant, Brunhilde réalisa bientôt les buts amoraux d’Amora et chercha à mettre un terme à leur association. Amora utilisa alors sa magie pour piéger Brunhilde dans un cristal mystique capable d’enfermer les âmes. Ce n’est que récemment que Brunhilde fut libérée du sortilège d’Amora, grâce en partie aux Defenders ; depuis lors, les deux déesses sont de farouches rivales.  Ces dernières années, Amora séduisit Skurge, surnommé l’Exécuteur, afin de s’assurer qu’il l’aide dans ses nombreux complots et projets développés au fil des ans. Mais, alors que l’Exécuteur était profondément amoureux d’Amora et, du coup, capable de faire n’importe quoi pour lui plaire, celle-ci se refusait continuellement, afin de le garder sous son emprise. Lorsque Thor retrouva la mémoire après avoir été exilé sur Terre par son père Odin et assuma l’identité du docteur Donald Blake, Loki s’associa avec Amora et Skurge et les envoya sur Terre pour attaquer son demi-frère, demandant à l’Enchanteresse de le séduire pour en faire leur laquais. Amora commença par tenter de séduire Blake, en vain, et ordonna alors à Skurge de tuer Jane Foster, la mortelle dont Thor était alors épris. Thor sauva Foster et triompha d’Amora et de Skurge, qui furent ramenés à Asgard. Ils y furent jugés par Odin pour leur intervention sur Terre, Loki ayant réussi à dissimuler son rôle dans les événements, et banni sur cette même planète. Là, ils s’allièrent au Baron Heinrich Zemo et intégrèrent ses Maîtres du Mal, tentant en plusieurs occasions de détruire les Vengeurs, un groupe de héros auquel appartenait Thor. Peu après la défaite finale de Zemo et ses Maîtres du Mal face aux Vengeurs, Amora et Skurge renouèrent avec Loki et s’attaquèrent une nouvelle fois à Jane Foster, avant d’être chassés par Balder. Après avoir été brièvement manipulée par le Dr Fatalis lors du mariage de Red Richards et Jane Storm, Amora utilisa l’une des machines de Zemo pour transformer l’un des mercenaires du Baron, Erik Josten, en le premier Power-Man et combattit avec lui les Vengeurs ; depuis lors, Josten a abandonné sa carrière criminelle pour devenir le Thunderbolt Atlas et son association avec l’Enchanteresse ne fut que de courte durée. Elle séduisit alors Hercule et attaqua avec lui les Vengeurs mais les héros libérèrent l’Olympien des charmes de l’Enchanteresse ; Amora renoua peu après avec l’Exécuteur et ils s’associèrent au Mandarin, tentant de prendre leur revanche sur les Vengeurs. Revenus en secret à Asgard, ils combattirent l’incroyable Hulk puis Skurge fut ensorcelé par Casioléna et, de nouveau, seule, Amora usurpa le corps de Brunhilde, rassemblant plusieurs héroïnes sous l’identité de la Valkyrie pour former les Libératrices, qui affrontèrent les Vengeurs et une nouvelle incarnation des Maîtres du Mal ; démasquée, Amora se réfugia dans une autre dimension où elle dupa Arkon pour prendre sa revanche sur les héros de la Terre mais se retrouva exilée dans une autre dimension. De là, elle réutilisa le corps de Brunhilde pour créer une nouvelle Valkyrie avec la féministe Samantha Parrington qui fut bientôt défaite par Hulk. Après avoir tenté une fois de plus de vaincre les Vengeurs en s’associant avec Arès, le dieu de la guerre de l’Olympe, elle enferma l’esprit de Brunhilde dans le corps de Barbara Norris, l’utilisant pour ses propres projets ; mais la Valkyrie, avec l’aide des Defenders, put se libérer et finit par intégrer l’anti-groupe de héros. Après avoir retrouvé Skurge, l’Enchanteresse combattit la Chose et Brunhilde puis les Defenders coalisés avant de regagner Asgard où elle se remit au service de Loki, lors de l’une de ses nombreuses tentatives de s’emparer d’Asgard. Plus tard, l’Enchanteresse utilisa ses pouvoirs magiques pour améliorer sa voix, utilisant la même magie de séduction et de charme qu’elle maîtrisait si bien, entrant en compétition avec la mutante Alison Blaire, alias Dazzler. Celle-ci triompha d’Amora, d’abord lors d’une simple compétition de chanson puis, peu après, aux côtés d’autres héros, lorsque l’Enchanteresse attaqua avec une armée de démons ; quelques mois après, en Asgard même, Amora dut s’incliner une nouvelle fois devant tous les Asgardiens face aux talents vocaux de Dazzler. Peu de temps auparavant, Amora avait une nouvelle fois tenté de séduire Thor, puis, retrouvant les Defenders, elle aida ceux-ci à rendre à Brunhilde son véritable corps, faisant d’elle, de nouveau, une véritable Asgardienne.  Cependant, peu à peu, Amora sembla évoluer ; enlevée avec d’autres criminels par le Beyonder pour affronter divers surhumains de la Terre, dont Thor, durant les Guerres secrètes, l’Enchanteresse montra une forte réticence à se livrer à ses combats pour l’amusement d’une autre entité et se rapprocha de Thor, lui proposant de partir ensemble pour Asgard, en abandonnant les autres sur la planète. Thor repoussa sa proposition et Amora fut alors contrainte de rejoindre l’armée de criminels organisée par le Dr Fatalis mais resta une combattante peu motivée. Quelques semaines après, Amora et l’Exécuteur venaient en aide à Asgard lors de la guerre avec Surtur qui vit l’invasion de la cité par le démon du feu et la disparition d’Odin au cours de leur duel (même si les motivations d’Amora restaient en partie égoïste puisque si Surtur détruisait le monde, Amora aussi était condamnée à périr). Peu après, pour se venger de sa jeune sœur, Loreleï –avec laquelle Amora entretenait une certaine rivalité quant à la plus séductrice des deux déesses – qui, elle, avait refusé de venir en aide à Asgard durant ce conflit, l’Enchanteresse utilisa sa magie pour la rendre amoureuse folle de Loki.  Renonçant à séduire Thor, Amora tourna son attention vers Heimdall, désormais libéré de ses obligations après la destruction de Bifrost durant la guerre contre Surtur. Skurge assista par hasard aux tentatives de séduction d’Amora et, le cœur brisé, décida d’accompagner Thor, Balder et d’autres guerriers lors de leur chevauchée vers Hel pour y libérer des mortels capturés par Héla. Au fond de lui, Skurge espérait donner sa vie pour une noble cause et, lorsque le moment vint de la retraite, il décida de rester en arrière pour empêcher le passage des armées d’Héla à la poursuite des cavaliers asgardiens, bloquant à lui seul le passage sur le pont de Gjallerbru. Il périt ainsi, sacrifiant sa vie pour la survie de ses nouveaux amis ; bien que quelques temps prisonnier d’Héla, il finit par connaître le destin des guerriers morts dans l’honneur et fut accueilli par la suite au Valhalla. De son côté, lorsqu’elle apprit la nouvelle, Amora fut véritablement secouée par la mort de Skurge, pour sa plus grande surprise et celle des autres Asgardiens. Vers la même époque, elle captura également Magik des Nouveaux Mutants mais dut s’incliner finalement devant la magie de la maîtresse des Limbes. Dans les mois qui suivirent, Amora continua ses manœuvres habituelles, parfois aux côtés des Asgardiens, tout en continuant ses buts égoïstes, affrontant ainsi la Sorcière rouge et la Vision. A l’inverse, elle participa à la défense du royaume d’or contre Seth et ses Légions de la mort ; mais, lorsque Loreleï fut mortellement blessée en défendant Balder contre le dieu de la mort égyptien, Amora refusa de donner sa vie pour sauver sa sœur, puis fut rejetée par l’esprit de Skurge – alors au Valhalla – et, désespérée à l’idée de mourir, l’Enchanteresse se rendit sur Terre pour recruter un nouveau laquais ; elle offrit ainsi la hache de Skurge à Brute Benhurst, faisant de lui un nouvel Exécuteur. Cependant, il fut rapidement défait par Thor et Amora tourna son attention vers le Vengeur Wonder-Man qu’elle séduisit avant d’être battue par les Vengeurs. Elle s’attaqua par la suite au Dr Strange, durant les Actes de Vengeance, puis se remit au service de Loki, infiltrant les proches de Thor sous l’identité de Leena Moran. Cependant, Loki fut apparemment tué par Thor peu après et Amora regagna alors Asgard où elle renoua avec Heimdall. Quelques temps après, elle venait en aide au nouveau Thor (alias Eric Masterson), à Heimdall et au Trio palatin dans leur quête pour ramener Odin sur le trône d’Asgard, alors occupé par Loki, qui avait profité de sa défaite pour s’emparer du corps de son père adoptif. L’Enchanteresse combattit même le démon Cauchemar pour libérer le gardien d’Asgard de la Dimension des Rêves. Cependant, quand elle réalisa qu’il souhaitait se marier, Amora rompit avec lui, préférant ne pas se lier de manière définitive à un seul homme. Lorsque Thor fut une nouvelle exilé par Odin sur Terre et privé de ses pouvoirs divins (en fait un plan du seigneur d’Asgard pour conjurer la menace de Ragnarok sur Asgard), il se mit à fréquenter Amora, elle-même installée à New-York depuis sa rupture avec Heimdall. Ils devinrent amants, vivant ensembles dans le loft new-yorkais d’Amora, jusqu’à ce que Thor soit porté disparu lors du combat contre Onslaught et supposé mort. Amora aida alors les autres Asgardiens à retrouver leurs souvenirs et leurs pouvoirs, après avoir été brièvement capturée par deux Géants du Froid, Mroht et Pyllar, qu’elle réussit à séduire grâce à ses pouvoirs magiques. Amora utilisa alors sa magie pour revenir sur Terre et partit à la recherche des autres Asgardiens exilés sur Terre et transformés en mortels par Odin. Elle les aida à retrouver leurs mémoires et leurs pouvoirs et participa à la lutte contre Seth, qui tenta de profiter de l’occasion pour essayer une nouvelle fois les Asgardiens. Lorsque les Dieux noirs envahirent Asgard, l’Enchanteresse sembla disparaître, se faisant oublier et ne réapparaissant sur Asgard que plusieurs mois après, après la mort d’Odin et Thor devenu le nouveau souverain d’Asgard. S’introduisant dans les bonnes grâces du nouveau souverain d’Asgard en appuyant sa politique d’implication dans les affaires terriennes, elle et Thor renouèrent alors et Amora devint sa compagne, supplantant Sif, opposée aux choix de son ancien fiancé. Amora conserva sa place aux côtés de Thor jusqu’à l’accomplissement de Ragnarok, au cours duquel tous les Asgardiens périrent, y compris Amora. Plusieurs mois après, quand Thor, Asgard et les Asgardiens revinrent à la vie, le dieu du tonnerre fut manipulé par Loki pour réveiller involontairement certains des ennemis d’Asgard ou de Thor, parmi lesquels Amora. Celle-ci ne regagna cependant Asgard, préférant s’attaquer à Yggdrasil, le Frêne du Monde et axe cosmique, afin de ressusciter Skurge l’Exécuteur et le libérer du Valhalla. Toutefois, elle fut mise en échec par Thor, Balder et Loki qui la convainquirent qu’elle portait ainsi atteinte à l’honneur et à la mémoire de l’Exécuteur et de son sacrifice. Amora n’est plus réapparu depuis lors, se tenant à l’écart des récents événements d’Asgard ; par ailleurs, ses éventuels liens avec la jeune Enchanteresse des Jeunes Maîtres du mal sont inconnus.

    Pouvoirs

    L’Enchanteresse possède les caractéristiques physiques normales d’une Asgardienne, bénéficiant des tissus plus denses par rapport à ceux des humains ordinaires ; ainsi, elle est capable de soulever environ 25 tonnes (ou d’exercer une pression équivalente). Outre cette force, l’Enchanteresse possède une espérance de vie extrêmement longue (bien que n’étant pas réellement immortelle comme les Olympiens), est immunisée contre toutes les maladies terrestres, et résistante aux blessures conventionnelles. Son métabolisme asgardien lui donne aussi une endurance supérieure à celle des humains en ce qui concerne n’importe quelle activité physique. Cependant, Amora fait rarement appel à ses capacités physiques.

    Les principaux pouvoirs de l’Enchanteresse proviennent de ses talents magiques. Ceux-ci reposent sur deux sources principales : ses capacités innées pour manipuler les énergies magiques ambiantes améliorées par l’entraînement et son savoir acquis de sortilèges et d’enchantements d’origines asgardiennes. Sa capacité à manipuler l’énergie magique pour son utilisation personnelle, bien qu’inférieure à celle de sorcière de grand niveau comme Karnilla, fait néanmoins d’elle l’une des vingt meilleures magiciennes d’Asgard. Le principal résultat de ses pouvoirs a été l’amélioration de sa beauté naturelle et de sa séduction afin que les hommes, mortels ou non, soient incapables de résister au désir qu’elle leur inspire. Elle a enchanté ses lèvres afin qu’un seul de ses baisers soit suffisant pour faire de chaque homme virtuellement un esclave d’Amora, obéissant à chacun de ses ordres pendant une durée d’environ une semaine. En embrassant régulièrement sa victime, elle est ainsi capable de la garder indéfiniment sous son contrôle. Elle utile parfois sa magie pour projeter des décharges rudimentaires d’énergie ; ces décharges ont une puissance maximale égale à 10 kilogrammes de TNT.

    Ses connaissances magiques lui permettent de lancer des sortilèges ayant divers effets spécifiques. Parmi ceux-ci, elle a fait la preuve de pouvoir projeter des illusions, de provoquer une paralysie temporaire, de repousser la matière et/ou l’énergie, de voyager à travers les dimensions et de transmuter un élément en un autre. Ces sortilèges tirent leur puissance de sources asgardiennes (comme un objet magique ou des entités mystiques) et ainsi sont bien plus efficaces dans la dimension d’Asgard que sur Terre. Une absence prolongée d’Asgard a tendance à réduire les capacités magiques de l’Enchanteresse, même si ses pouvoirs ne disparaissent jamais totalement.

    Equipement

    En certaines occasions, Amora a utilisé divers objets magiques, potions ou artefacts mystiques et puissants. Ainsi, elle a gardé l’âme de Brunhilde prisonnière d’un cristal pendant des siècles, utilisant sa magie pour assumer l’apparence de la Valkyrie.

     

    ExécuteurFile:Executioner Dialogue.png

    Véritable identité: Skurge

    Skurge naquit à Jotunheim, fils illégitime d’un géant des tempêtes et d’une déesse d’Asgard, né dans la province de Skornheim du continent asgardien. Ostracisé par les géants des tempêtes à cause de sa taille relativement petite par rapport à eux, Skurge fut élevé pour devenir un guerrier et, plus particulièrement, un tueur de géants. C’est en massacrant les membres du peuple de son père, les Géants des Tempêtes, qu’il obtint le surnom de « l’Exécuteur ». Menant pendant des années une vie solitaire, il fut finalement séduit par l’Asgardienne Amora l’Enchanteresse et décida de l’accompagner et de l’aider à réaliser ses projets de conquêtes d’Asgard et de Midgard (la Terre). Mais alors que Skurge était follement amoureux d’Amora, celle-ci ne voyait en lui qu’un simple pion, lui promettant sans cesse de devenir sa maîtresse sans jamais passer à l’acte, afin de le maintenir sous son charme. Finalement, Amora et Skurge s’allièrent à Loki, qui les envoya sur Terre pour s’attaquer à Thor. Amora tenta de séduire le Dieu du Tonnerre, sous son apparence mortelle de Don Blake ; échouant, elle ordonna alors à Skurge d’éliminer Jane Foster, alors la bien-aimée de Thor. Celui-ci réussit à libérer Foster et triompha de Skurge et d’Amora. Ramenés en Asgard, ils furent alors jugés par Odin et exilés tous les deux sur Terre, dissimulant le rôle de Loki dans leur agression, de peur de la vengeance de ce dernier. Là, Skurge et Amora entrèrent rapidement en contact avec le Baron Heinrich Zemo, un ennemi des Vengeurs, un groupe de héros de la Terre auquel appartenait Thor ; se découvrant ainsi une inimitié commune, ils acceptèrent de travailler ensembles, même si Skurge, comme souvent, se contenta de suivre la décision de l’Enchanteresse. Ils intégrèrent ainsi les Maîtres du mal de Zemo, affrontant les Vengeurs, sans plus de succès ensembles que séparément. Zemo manipula alors Simon Williams, le transformant en Wonder-Man pour infiltrer les Vengeurs ; ce dernier aida les Maîtres du mal à tendre une embuscade aux Vengeurs, tout en critiquant Skurge pour ses ruses et sa duplicité au lieu d’une attaque directe ; mais Wonder-Man se retourna finalement contre Zemo et aida les Vengeurs à triompher, au prix de sa propre vie (même s’il devait ressusciter quelques années plus tard). Une nouvelle tentative des Maîtres du mal, cette fois, avec Immortus ne connut pas plus de réussite et Skurge et ses alliés connurent une ultime défaite face aux Vengeurs, alors que Zemo trouvait la mort en affrontant Captain América. Skurge et Amora renouèrent alors avec Loki qui les envoya enlever Jane Foster, profitant de l’absence du Dieu du Tonnerre ; mais le couple fut combattu par Balder le Brave, qui libéra Foster et obligea Skurge et Amora à prendre une nouvelle fois la fuite. Après avoir été brièvement manipulé par le Dr Fatalis pour perturber le mariage de Red Richards et Jane Storm – respectivement Mr Fantastic et l’Invisible des Quatre Fantastiques – Skurge fut séparé de l’Enchanteresse et entreprit d’établir son propre empire en conquérant un futur alternatif du vingt-cinquième siècle. Mais son projet fut mis en échec par l’incroyable Hulk. Retrouvant Amora, il se mit au service du Mandarin qui ambitionnait de conquérir la planète ; les projets du Chinois furent combattus par les Vengeurs et Skurge affronta en duel Hercule qui put battre l’Asgardien. Skurge et Amora abandonnèrent le service du Mandarin et réussirent à regagner secrètement le continent d’Asgard où ils prirent la tête d’une armée de Trolls afin d’envahir, et conquérir, la Cité dorée. Les deux Asgardiens durent cependant faire face au Trio palatin, envoyé enquêter sur cette armée, et une nouvelle fois à Hulk. Alerté de la situation, Odin intervint directement et sépara les deux comparses, bannissant Skurge dans le royaume de Casioléna, une sorcière d’Asgard. La Reine Casioléna utilisa sa propre sorcellerie pour envoûter Skurge et faire de lui son prince consort ; peu après, l’Exécuteur prit la tête des armées de la reine contre les Defenders alors que ceux-ci affrontaient déjà l’Enchanteresse et la Valkyrie Brunhilde, qui avait remplacé Skurge à ses côtés. Au cours de la bataille, Skurge retomba sous le charme d’Amora alors que Brunhilde retrouvait sa liberté d’esprit et rejoignait les Defenders. L’Exécuteur et l’Enchanteresse furent alors maîtrisés par le Dr Strange ; quelques semaines après, ils attaquèrent de nouveau la Valkyrie, cette fois associée à la Chose, avant de se trouver de nouveau face à face aux Defenders et de connaître une nouvelle défaite. Lui et Amora regagnèrent alors Asgard et se firent oublier jusqu’à ce que Loki les contacta à nouveau. Profitant de l’absence de Thor et de ses alliés, à l’exception de Balder, demeuré sur place pour protéger la cité, Loki lança une attaqua contre la cité, recrutant plusieurs Asgardiens pour le seconder. Skurge et Amora menèrent une armée contre Asgard, créant ainsi une diversion pour Loki. Ainsi, alors que Balder et Karnilla, la Reine des Nornes, triomphaient de Skurge et Amora, Loki put les attaquer par surprise et s’empara alors du trône d’Asgard, continuant à les utiliser comme bras droit pendant son bref règne, avant d’être chassé par Thor. Durant le court règne de Loki, Skurge et Amora tentèrent de dissimuler le corps endormi d’Odin mais furent pistés et combattus par le Trio palatin, qui réussit à vaincre les deux comparses. Après la défaite de Loki, lui et Amora furent de nouveau exilés et l’Exécuteur ne réapparut pas avant plusieurs mois. Finalement, quand Odin lança un appel à tous les Asgardiens pour s’unir face à la menace de Surtur, Skurge, de même qu’Amora, décida de rallier le Père de Toutes Choses et leurs crimes furent alors pardonnés. Skurge se battit ainsi aux côtés des Asgardiens, sur Midgard, contre les hordes de Surtur alors qu’Odin, Thor et Loki affrontaient le démon de feu directement sur Bifrost. Surtur put être repoussé mais au prix de la disparition d’Odin et de la destruction du Pont Arc-en-Ciel. Quand il regagna Asgard, Skurge découvrit rapidement que l’Enchanteresse avait désormais des vues sur Heimdall, le gardien de Bifrost, désormais sans fonction. Désespéré et se sentant trahi après avoir été aussi dévoué à Amora, Skurge tenta de guérir ses blessures d’amour dans la boisson. C’est à une taverne qu’il apprit que Thor et Balder comptaient, à la tête des Einherjar – les morts héroïques du Valhalla – envahir le domaine des morts, Hel, pour y sauver des âmes de mortels injustement enlevés par Malekith le Maudit et que Héla, la souverain du morne royaume, refusait de laisser repartir de son domaine. Malgré une méfiance initiale, Thor accepta que Skurge accompagna le groupe. Arrivé en Hel, Skurge fut trompé par la sorcière Mordonna, une servante de Héla, qui, sous l’apparence d’Amora, lui affirma avoir été assassinée par Heimdall et avoir été envoyée dans le domaine des morts, suppliant Skurge de rester avec elle. La ruse ne fut brisée que par l’intervention de Balder qui réussit à convaincre Skurge de lui faire confiance plutôt que de céder aux inclinations de son corps. Héla renvoya immédiatement Mordonna avant que Skurge n’attaqua la sorcière ; elle le tenta encore, lui montrant le navire des morts, Naglfar, qui était accosté à proximité, lui promettant une place d’honneur à ses côtés lors de Ragnarok s’il trahissait Thor et Balder. Furieux d’avoir été manipulé et que la déesse essaya de nouveau, il projeta sa hache mystique sur Naglfar, détruisant son arme et le navire d’un même coup, et repoussant ainsi le jour de Ragnarok, pour la plus grande colère de Héla. S’étant emparé des âmes des mortels, les Asgardiens chevauchèrent pour quitter Hel mais réalisèrent qu’ils étaient poursuivis par les hordes de Héla. Au Pont de Gjallerbru, Thor arrêta les troupes, annonçant son intention de rester sur place et affronter leurs poursuivants afin de permettre au reste du convoi de regagner Asgard et ramener les âmes libérées à Midgard. C’est alors qu'il frappa le Dieu du Tonnerre par derrière et, par delà les cris dénonçant sa traîtrise, supplia Balder de l’écouter. Espérant se venger de tous ceux qui s’étaient moqués de lui, et de pouvoir faire une fois dans sa vie ce qui était juste, Skurge exprima son désir de tenir le Pont et fit promettre à Balder que lui et Thor boirait à sa mémoire une fois qu’ils seraient rentrés en Asgard. Balder consentit à la demande de Skurge et lui, les Einherjar et les mortels libérés quittèrent Hel, emmenant avec eux un Thor toujours inconscient. Skurge demeura seul à Gjallerbru, armé de fusils automatiques que les Einherjar avaient ramenés de la Terre. Bien que les armées d’Hel marchèrent vers le Pont, personne ne passa ce jour-là où Skurge se tenait. Alors qu’il affrontait démon après démon, mitraillant ses ennemis, puis, les balles épuisées, utilisant les armes comme des massues, avant de se servir de ses poings les fusils une fois cassés, sa bravoure et sa valeur impressionnèrent Héla elle-même, qui commenta simplement sa geste par « Il se tint seul à Gjallerbru. Et cette réponse est suffisante. » Mais, aussi valeureux Skurge fut-il, il finit par succomber sous le nombre et mourut, submergé par les armées de la déesse de la mort. Conformément à leur promesse, Balder et Thor, de retour à Asgard, burent en la mémoire de leur valeureux compagnon, lui rendant un ultime hommage. Suite à sa mort, et en dépit de sa valeur, son esprit demeura quelques temps à Hel, la déesse de la mort le gardant sur place ; il assista ainsi, quelques semaines après sa mort, à la lutte entre Thor, dans l’armure du Destructeur, et Héla, ayant découvert que le Dieu du Tonnerre maîtrisait l’armure et que sa campagne de destruction n’était que ruse destinée à faire plier la déesse de la mort. Par la suite, son esprit fut conjuré par le Grand Maître, afin d’intégrer sa Légion des Morts-vivants qu’il opposa aux Vengeurs ; à cette occasion, Skurge combattit de nouveau Thor qui réussit à triompher de son adversaire, au prix de la vie de ses compagnons (qui devaient être ramenés à la vie par la Mort au terme de la bataille entre le Maître et les Vengeurs). C’est alors que Héla tenta de conquérir Asgard, commençant par corrompre les Valkyries ; s’emparant du Valhalla, elle emprisonna les Einherjar afin de priver Asgard de leur force. Alors que Héla faisait face aux Nouveaux Mutants de la Terre, et leurs alliés, Skurge put libérer les Einherjar et les mena à l’attaque contre les armées d’Héla, venant apporter un soutien attendu et décisif qui obligea Héla à renoncer à ses projets. Suite à cette bataille, Skurge reçut alors l’honneur de demeurer avec les Einherjar et s’installa dans le royaume de Valhalla, des morts honorables tombés au combat. De son côté, quelques mois après la mort de Skurge, Amora l’Enchanteresse réalisa qu’elle ressentait vraiment des sentiments à l’égard de son ancien associé et pleura également sa perte. Afin de combler ce vide, elle donna la hache de Skurge à un mortel, « Brute » Benhurst, faisant de lui un nouvel Exécuteur. Thor, après quelques hésitations, triompha de Benhurst quand il comprit que son adversaire était imposteur. L’esprit de Skurge devait, plus tard, venir en aide à Thunderstrike (Eric Masterson), afin de le soutenir pour combattre l’influence maléfique de la hache, désormais en possession du criminel Bloodaxe. Skurge permit à Masterson de triompher provisoirement et, ainsi, de vaincre Seth mais, finalement, le mortel succomba à la hache maléfique et trouva alors la mort. Vraisemblablement, Skurge combattit aux côtés des Einherjar lors du récent Ragnarok qui frappa Asgard et son esprit trouva alors un repos définitif. Malgré la recréation d’Asgard par Thor, Skurge ne fit pas partie des Asgardiens ramenés à la vie – probablement car il était mort bien avant – et les efforts d’Amora l’Enchanteresse en ce sens sont restés vains.

    Pouvoirs 

    Skurge possédait des capacités physiques supérieures à celle d’un Asgardien typique à cause de sa nature unique d’hybride de dieu et de géant. Ainsi, sa force, sa résistance et son endurance étaient bien supérieures à celles des autres dieux d’Asgard ; Skurge pouvait ainsi soulever environ 65 tonnes dans des conditions optimales. Il était également immunisé aux maladies terrestres. En cas de blessures, sa force vitale divine lui permettait de récupérer à une vitesse surhumaine. Il possédait également une acuité visuelle particulièrement développée, bien au-delà des capacités humaines. Skurge était aussi doté d’une espérance de vie extrêmement longue – même s’il n’était pas à proprement parler immortel.

    Aptitudes 

    Skurge était compétent dans le maniement de la plupart des armes de corps à corps des Asgardiens et était un excellent combattant à mains nues. Il excellait toutefois dans le maniement de sa hache mystique, une grande arme à double lame.

    Armes 

    La hache mystique de Skurge était dotée de plusieurs propriétés mystiques propres. Cette hache pouvait déchirer la trame dimensionnelle afin de créer des portails vers d’autres dimensions ; elle permettait à Skurge de projeter flammes et glace à volonté sur ses ennemis.

    Equipement 

    En quelques occasions, Skurge porta également un heaume enchanté, doté de deux cornes, et qui renforçait la protection de sa tête.

     

    RagnarokFile:Dark Thor Dialogue.png

    Pour remplacer Thor Odinson, qui était apparemment tombé au combat, Tony Stark, Red Richards et « Hank Pym » (en réalité le Skrull Criti Noll infiltré sur Terre) créèrent un clone cybernétique du dieu du tonnerre. Les composants organiques du clone furent développés à partir d’un simple échantillon de cheveux de Thor qui Stark avait acquis dès la première réunion des Vengeurs. Le clone, baptisé initialement « Nom de Code : Foudre » par l’agence d’espionnage international du SHIELD fut achevé durant la « guerre civile » de la communauté héroïque des Etats-Unis, déclenchée suite à l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA). Les forces en faveur de la nouvelle législation conduisirent Captain América et ses partisans, les « Vengeurs secrets », opposés au SRA, dans une embuscade, à l’usine de Geffen-Meyer Chemicals ; mais les résistants réussirent à tenir tête à leurs adversaires, poussant Stark à activer le clone. Dès qu’il entra sur le champ de bataille, la puissance extraordinaire du clone poussa les Vengeurs secrets à battre en retraite ; cependant, avant de pouvoir le faire, le clone échappa à sa programmation lui interdisant d’employer une force létale et projeta une décharge énergétique à travers la poitrine de Goliath (Bill Foster), le tuant sur le coup. La Femme-Invisible, pro-SRA, érigea un champ de force pour protéger les autres alliés de Captain América, permettant à la Cape (Tyrone Johnson) de les téléporter tous en sécurité. Horrifié par les actes du clone, Stark désactiva celui-ci et le ramena à la Tour Stark afin de le réparer. Les actions du clone firent fluctuer les rangs des combattants de la guerre civile ; alors que Nighthawk (Kyle Richmond) et Stature (Cassie Lang) abandonnaient les Vengeurs secrets par peur, la Femme-invisible, la Torche humaine et Spider-Man passèrent du côté de Captain América, dégoûtés par la stratégie de Stark. Le clone fut réactivé quand les Vengeurs secrets réussirent à organiser une évasion massive de héros non enregistrés et emprisonnés dans la Prison 42, un centre de détention construit dans la Zone négative ; durant cette crise, le clone conduisit Captain Marvel (en réalité, un autre Skrull infiltré, Khn’nr, se faisant passer pour le héros kree décédé, Mar-Vell) et l’Ordre, l’équipe de l’Initiative basée en Californie au combat. Mais, échappant de nouveau à sa programmation, il détruisit l’ambassade wakandaise à New York en poursuivant son adversaire Tornade (Ororo Munroe) ; en réaction, la mutante le frappa d’un éclair de foudre, provoquant une pulsation électromagnétique qui perturba les fonctions cérébrales informatiques du clone. Hercule s’empara alors du marteau du clone perturbé et lui fracassa le crâne, proclamant haut et fort qu’il n’était qu’un indigne successeur du véritable dieu du tonnerre. Le clone endommagé fut emmené au Camp Hammond, le quartier général de l’Initiative des 50 états imaginé par Stark, et il y fut placé entre les mains du scientifique de l’Initiative appelé le Baron von Blitzschlag. Criti Noll le programma en secret afin qu’il puisse se réactiver s’il n’entrait pas un code de sécurité une fois par quinzaine. Noll trouva la mort durant la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls et, peu après, ne recevant pas le code empêchant son activation, le clone reprit conscience. Convaincu désormais d’être le véritable dieu du tonnerre, le clone se surnomma Ragnarok. Il attaqua immédiatement Blitzschlag avec un éclair (rechargeant involontairement à leur niveau maximal les pouvoirs à base électrique de l’Allemand) et jaillit du laboratoire. Il triompha rapidement des héros de l’Initiative qui tentèrent de lui résister, y compris l’ancienne alliée du vrai Thor, Thor-Girl et le métamorphe Trauma (Terrance Ward), qui adopta l’apparence du véritable Asgardien. Puis, Ragnarok fit face aux New Warriors, qui venaient d’arriver au Camp Hammond pour récupérer le cadavre d’un cadet décédé de l’Initiative, MVP (Michael van Patrick). Ragnarok fit face aux Warriors et à l’Initiative, chaque camp incapable de l’emporter sur l’autre, même si le clone tua l’un des Scarlet Spiders des Warriors (un clone, lui aussi, mais du défunt MVP et baptisé Michael). Le « frère » de Michael, Patrick, se démasqua alors devant Ragnarok, lui démontrant alors que le clonage était une réalité concrète, avant de montrer à leur ennemi des images de la création du clone de Thor. Les héros lui révélèrent aussi qu’Asgard était désormais sur Terre, en Oklahoma. Perturbé, Ragnarok décida d’abandonner le combat et de se rendre à Asgard, reprochant au vrai Thor la déchéance des Asgardiens. Ragnarok disparut cependant plusieurs mois, ne réapparaissant que durant l’attaque de Norman Osborn contre Asgard. Apprenant que Volstagg, qui venait de se rendre aux autorités de Broxton, dans l’Oklahoma, où se dressait à présent Asgard, était accusé de meurtre, Ragnarok se rendit sur place pour l’exécuter. Volstagg prit initialement Ragnarok pour le vrai dieu du tonnerre d’Asgard, avant de réaliser son erreur et de faire face à la menace. Le combat qui s’en suivit se déplaça rapidement vers la plaine sous la cité flottante d’Asgard ; mais, lorsque celle-ci s’effondra après l’attaque de Sentry, Ragnarok fut enseveli sous les fondations de la cité des Asgardiens. Une fois le siège d’Asgard achevé, les Asgardiens fouillèrent les ruines et le Trio palatin découvrit ainsi le corps de Ragnarok, qui reprit alors conscience, les attaquant de nouveau. Il ne fallut guère de temps pour que le vrai Thor ne vienne affronter lui-même son clone. La bataille fut féroce mais la vraie puissance de Thor s’imposa à celle du prétendant, qui fut finalement totalement détruit par son modèle.

    Pouvoirs 

    Ragnarok possédait une force surhumaine, lui permettant de soulever environ 100 tonnes, ainsi qu’une rapidité, une agilité, une endurance et une résistance également surhumaines.

    Armes

    Ragnarok portait une réplique cybernétique du marteau mystique de Thor, Mjonir, composée d’un alliage de titane et d’adamantium, contenant un système de repérage, permettant au marteau de revenir vers le clone après avoir été lancé. Il comprenait aussi un système de polarisation gravitique permettant à Ragnarok de voler et d’autres systèmes lui permettant de projeter des décharges électriques. Le marteau est relié au cerveau du clone cybernétique et il peut donc diriger le marteau même quand il en est séparé.

     

    YmirEnnemies de Thor

    Né avec le commencement de la création, selon les légendes, Ymir considère toutes les autres formes de vie – à l’exception des siens, les Géants du Froid – comme des aberrations qui doivent être détruites. Ymir fut conçu au-dessus du Gouffre de Ginnungagap lorsque le continent enflammé de Muspelheim entra en contact avec le continent gelé de Niffleheim, marquant ainsi la naissance de l’univers, du moins selon les mythes nordiques. Avant son premier éveil, Ymir ressentit la chaleur de Muspelheim et sa sueur donna naissance à la première race de géants. Son corps donna naissance à d’autres êtres. Ymir fut alimenté par la vache primale Audhumla à partir de quatre rivières de lait coulant de ses pis. Audhumla elle-même se nourrit en léchant les blocs de glace salée qui avaient été créés lors du choc entre Muspelheim et Niffleheim ; elle façonna peu à peu le corps d’un homme, qui allait devenir Buri, le premier des dieux. Doté d’une intelligence limitée, il compense cette faiblesse par son immense puissance, qui fait de lui le plus puissant des géants d’Asgard. Cependant, toute son énergie et sa volonté semblent consacrer à la destruction et à peu de choses d’autres. C’est certainement la principale, voire seule, faiblesse d’Ymir, et qui permit à ses différents adversaires, principalement Odin, de le vaincre, utilisant une ruse et une astuce dont le géniteur des Géants du Froid était incapable.

    Aptitudes

    A l’opposé de sa puissance physique, Ymir possède une intelligence normale, et toute sa motivation et ses pensées se limitent à la destruction d’Asgard et de ses alliés. Il semble peu capable d’élaborer des projets complexes et sa stratégie habituelle est d’avancer et d’éliminer tous ceux qui se trouvent sur son chemin et s’opposent à lui.

    Pouvoirs

    Ymir est un géant humanoïde entièrement composé de glace et mesurant plus de 300 mètres. Il possède une force physique, une résistance en proportion et qui dépassent même celles du Dieu asgardien du Tonnerre Thor. Il est ainsi capable de soulever plus de 100 tonnes. Il est également capable de créer un froid intense et mortel et de se régénérer à partir de presque rien, comme une simple particule de glace. Ainsi, Ymir est virtuellement immortel, étant totalement insensible au vieillissement.

    Armes

    Traditionnellement, Ymir est armé d’une immense massue – souvent une stalactite ou une stalagmite qu’il a lui-même récupérée.

     

    SurturEnnemies de Thor

    Le plus vieil dans tous les royaumes, Surtur est un immense démon enflammé et est le Seigneur de Muspelheim et le rival éternel d'Odin. Doté d’une intelligence maléfique et d’un pouvoir immense, Surtur est l’une des principales forces élémentaires malfaisantes que les dieux d’Asgard redoutent. En exerçant l'Épée de Crépuscule, Surtur cherche qu'à détruire tous les royaumes par le feu et la cendre. Il dirige des hordes d’innombrables démons de feu.

    Pouvoirs

    Surtur possède des caractéristiques physiques bien supérieures à celles des dieux d’Asgard et, a fortiori, des humains typiques. Il dispose d’une force de classe 100, lui permettant de soulever (ou d’exercer une pression équivalente) plus de 100 tonnes ; mais les limites exactes de sa force demeurent inconnues. Il est doté d’une résistance et d’une endurance phénoménale, peut être supérieur à celles de n’importe lequel des Asgardiens.  Surtur est un être démoniaque qui est peut-être constitué entièrement de « feu vivant ». Des flammes entourent de manière constante son corps. Il est naturellement immunisé aux plus grandes chaleurs et flammes, quelles que soient leurs sources. Il peut, en revanche, créer des flammes et une chaleur intense, suffisante pour faire fondre les glaces des pôles de la Terre. Sa puissance globale rivalise avec celle d’Odin, bien que Surtur ne puisse utiliser ces pouvoirs pour produire les divers effets qu’Odin est capable de générer. Apparemment, Surtur est capable de se rendre intangible à volonté et peut modifier la forme des parties de son corps. Apparemment, il peut survivre indéfiniment sans air ou nourriture. Il est immortel et le fait de savoir s’il peut être détruit demeure inconnu. Surtur est néanmoins vulnérable au froid mais ses flammes et sa chaleur finissent inévitablement par dissiper le froid qui serait utilisé contre lui.

    Armes

    Surtur est, souvent, armé d’une gigantesque épée, appelée Crépuscule – également appelée l’Epée du Destin – qui est capable de créer des déchirures dans la trame des dimensions et peut, ainsi, ouvrir des portails interdimensionnelles. Selon les légendes nordiques, seule la Forêt d’Hodmimir est la seule chose au monde capable de résister à la puissance de Crépuscule.

     

    HélaEnnemies de Thor

    Tandis que Loki est responsable de sa "naissance", il n'y a aucun amour entre le Dieu de mal et la déesse de mort. En fait, Hela se soucie pas de ses dieux et souhaite seulement régner sur tous les neuf royaumes.

    Pouvoirs

    Héla est d’une constitution physique bien supérieure à celle d’un Asgardien ou d’un Géant de Jotunheim ordinaire. Ainsi, compte tenu du fait qu’elle a été capable de tenir tête à Thor en combat à mains nues, elle dispose manifestement d’une force surhumaine de classe 100, lui permettant de soulever (ou d’exercer une pression équivalente) 100 tonnes voire plus. A part cette force, Héla possède les autres attributs conventionnels d’une déesse d’Asgard ; elle possède ainsi une espérance de vie extrêmement longue (bien qu’elle ne soit pas immortelle comme les Olympiens), est immunisée contre toutes les maladies et peut résister aux blessures conventionnelles (les tissus des Asgardiens sont environ trois fois plus denses que ceux des humains, ce qui leur confère leur résistance supérieure). Son métabolisme asgardien lui donne aussi une meilleure endurance que celle des humains, dans toutes les activités physiques, même si Héla est rarement contrainte d’exécuter de longs efforts physiques. Comme déesse de la mort, Héla possède le pouvoir de vie et de mort sur les dieux d’Asgard. La mort pour un Asgardien est légèrement différente de la mort que connaissent les êtres humains. Dans les deux corps, toutes les fonctions du corps physique cessent et il est incapable d’avoir une quelconque activité mais, alors que les esprits des mortels abandonnent leur forme physique à l’instant de leur mort, les esprits des dieux restent dans leur corps jusqu’à ce que la déesse de la mort vienne les chercher et les emmène dans ses domaines. Ces esprits (ou corps astraux) restent entiers pour l’éternité et réside, apparemment pour toujours, dans les royaumes extradimensionnels de Hel ou Niffleheim, où ils adoptent une existence quasi physique. Les âmes de ceux qui meurent héroïquement et sont dignes du Valhalla restent dans leurs corps et sont accompagnés par les Valkyries d’Odin au Valhalla, où les héros décédés mènent une nouvelle existence physique, sans nouveau risque de mourir. Ces héros « morts » sont connus sous le nom des Einheriars. Héla les accompagne également vers le Valhalla, mais elle ne possède aucune autorité sur eux.

     

     

    Ego

    Quand l’univers commença à s’organiser, et que les planètes se formèrent, une planète se développa différemment de toutes les autres, évoluant graduellement au cours de millions d’années pour acquérir une intelligence et une conscience. Cette planète devint connue sous le nom d’Ego, la Planète vivante. Le secteur entier de l’espace dans lequel Ego vit le jour est un « biovers », imbibé d’une multitude de formes de vie ambiantes, mais Ego fut la seule créature consciente connue à y exister. Cette zone fut baptisée la « Galaxie noire » par les Colonisateurs de Rigel, qui perdirent plusieurs de leurs vaisseaux en tentant d’explorer la région. Craignant qu’Ego ne finisse par émerger de la Galaxie noire et détruire leur planète à proximité de cette région, les Rigelliens tentèrent de coloniser la Terre, envoyant l’une de leurs, Tana Nile, sur cette planète. Cependant, les Rigelliens furent combattus par Thor, et, quand celui-ci se rendit au cœur de leur empire, les Colonisateurs lui expliquèrent leur dilemme. Accompagné d’un Enregistreur rigellien, Thor se rendit dans la Galaxie Noire pour y faire face à Ego, qui fut fasciné de rencontrer un être extérieur à son propre espace ; il engagea les hostilités avec Thor afin de pouvoir se tester contre d’autres puissances avec l’aide de ses créations « anticorps ». Ego comptait envoyer ses anticorps conquérir d’autres mondes mais Thor conjura la puissance de son père Odin et créa une puissante tempête qui étourdit Ego. Obligé de se rendre à Thor, Ego promit qu’il ne quitterait jamais la Galaxie Noire, écartant tout danger pour les Rigelliens. Des mois plus tard, le dévoreur de planètes et entité cosmique appelé Galactus pénétra dans l’espace d’Ego, cherchant à renouveler ses propres énergies en dévorant la Planète vivante ; Ego put cependant repousser Galactus, recevant l’aide de Thor dans son combat. En gratitude envers le Dieu du Tonnerre, Ego accepta d’accueillir à sa surface les Errants, les derniers survivants des extra-terrestres appelés les Archéopiens dont la planète avait été la première à être détruite par Galactus des millions d’années auparavant. La Colonisatrice Tana Nile préleva quelques temps plus tard un échantillon d’Ego et le fit fusionner avec la planète connue sous le nom de « Monde Noir », dans l’espoir de trouver une nouvelle technique de terraformation des planètes pour aider les Rigelliens à modifier les mondes qu’ils colonisaient. Au lieu de cela, le Monde Noir engendra Ego-Prime, qui possédait une portion du pouvoir d’Ego lui-même et pouvait de manière drastique accélérer l’évolution des êtres vivants. Ego-Prime chercha à transformer la Terre afin qu’elle ressemble à Ego et l’intégrer au biovers où était née la Planète vivante. Mais les énergies d’Ego-Prime furent volées par Jason Kimball, Carter Dyam et Chi Lo, trois des mortels choisis par Odin pour faire partie des Jeunes Dieux. L’énergie d’Ego-Prime permit à leurs capacités latentes de se manifester et un Ego-Prime extrêmement affaibli fut alors capturé en secret par l’Etranger, qui le garda prisonnier pendant plusieurs années sur son Monde-Laboratoire. Rendu dément par le prélèvement de l’échantillon de Tana Nile, Ego dévora les Errants. Recherchant désespérément de l’énergie, Galactus tenta une seconde fois de dévorer Ego mais fut repoussé et contraint à la fuite. Réalisant qu’Ego avait perdu la raison, Galactus dépêcha son héraut, Firelord, recruter Thor et Hercule sur Terre ; ensembles, Thor, Firelord et Hercule attaquèrent Ego pendant que Galactus profitait de la diversion pour construire un propulseur et le fixer au pôle sud d’Ego, obligeant la Planète vivante à se déplacer constamment dans l’espace, incapable désormais de menacer des mondes habités. Alors qu’il se déplaçait dans le vide spatial, il commença à se flétrir à cause du manque d’énergie solaire, mais il réussit finalement à contrôler son propulseur. Cherchant à se venger de Galactus, il se dirigea vers la Terre, que le Dévoreur de planètes venait de visiter récemment. L’arrivée d’Ego dans le système solaire provoqua un bouleversement massif sur la Terre à cause du changement de champ gravitique, engendrant secousses sismiques à travers le monde ; heureusement, un homme possédant un pouvoir presque illimité de modification de la réalité, nommé L.R. « Skip » Collins, épuisa l’intégralité de sa puissance pour réparer les dégâts provoqués par Ego. Pendant ce temps, les Quatre Fantastiques allèrent faire face à la Planète vivante et Mr Fantastic envoya la Chose retirer une machine du propulseur d’Ego. La Chose descendit ensuite à l’intérieur d’Ego et projeta la machine dans le cerveau de la planète, mais la stratégie n’eut que peu d’effet. Furieux, Ego tenta d’allumer une nouvelle fois son propulseur afin de détruire la Terre mais il fut détourné de sa trajectoire à cause de la machine manquante et se retrouva pris au piège de la gravité du soleil, et son corps fut déchiqueté. Cependant, la conscience d’Ego continuait à survivre dans toutes les portions qui restaient de son corps et l’exposition aux énergies du soleil lui permit de revenir véritablement à la vie. Il se reforma graduellement et récupéra son propulseur. Cherchant de nouvelles sources d’énergie, Ego donna à sa surface l’apparence d’un monde idyllique, semblable à un Paradis, afin d’inciter les voyageurs de l’espace à se poser. Un groupe de Spectres noirs tomba dans le piège d’Ego et installèrent une base à sa surface. Quand ils affrontèrent les Chevaliers de l’espace galadorien Scanner et Seeker, Ego les attira tous sous sa surface afin de les digérer progressivement. Cependant, Rom, un autre Chevalier de l’espace, vint au secours de ses deux camarades et obligea Ego à les libérer en menaçant d’utiliser son neutraliseur sur le cerveau de la Planète vivante. Les Spectres noirs furent envoyés dans les Limbes par Rom avant qu’Ego ne puisse les ingérer puis les trois Chevaliers abandonnèrent Ego. Quelques temps après, Ego s’allia aux Doyens de l’Univers, qui acceptèrent son assistance car la Planète vivante était également la seule représentante de son espèce, comme chacun des Doyens était le dernier survivant de la sienne. Ego servit de base mobile aux Doyens, qui envisageaient de détruire Galactus, et affronta le Surfeur d’argent pour leur compte, tentant d’absorber les énergies de l’ancien héraut de Galactus mais celui-ci prit le contrôle du propulseur d’Ego et menaça de l’utiliser pour précipiter une nouvelle fois la Planète vers une étoile, contraignant Ego à le libérer. Plus tard, il croisa la route de la flotte des Korbinites, conduite par Béta-Ray-Bill, et il les attaqua, détruisant plusieurs de leurs appareils. Quand Ego révéla à Bill qu’il était rendu fou par le propulseur mis en place par Galactus, Bill utilisa la flotte pour détruire celui-ci. En gratitude, Ego se proposa de devenir le nouveau monde des Korbinites mais Bill refusa son offre, méfiant envers les réelles intentions d’Ego et sachant que la plupart des Korbinites n’apprécieraient pas de vivre sur la même planète qui avait tué plusieurs des leurs. Aussi, Bill quitta Ego, suivant la flotte des Korbinites. Les énigmatiques Célestes avaient, pendant ce temps, transformé une partie de la Galaxie Noire en un nouveau membre de leur race et ce Céleste entra en contact avec Ego. Le Maître de l’Evolution vint enquêter sur cette situation et, alors que Ego se faisait dévorer par une immense créature baptisée « Super-Ego », postula que Ego n’était peut-être qu’une simple manifestation d’une entité plus grande et que, peut-être, plus d’une Planète vivante existait. Plusieurs autres Célestes vinrent à leur tour examiner le dilemme d’Ego mais la manière dont celui-ci réussit à s’échapper du Super-Ego demeure, à ce jour, inconnue. Dans le cadre d’un plan complexe pour restaurer l’empire des Krees, l’Intelligence Suprême prit en tout cas le contrôle d’Ego et l’envoya attaquer d’autres planètes, tentant de les « éveiller » avec ses énergies afin que ces planètes deviennent à leur tour conscientes. Ego détruisit la planète natale des Kryloriens au cours de sa campagne de dévastations et l’incident accrut les tensions entre les divers peuples extra-terrestres composant le Conseil Intergalactique. Le Surfeur d’argent, le Professeur X et le Cadre-K empêchèrent cependant Ego de détruire le Monde-Trône des Shi’ar mais l’Intelligence Suprême s’arrangea pour provoquer l’apparente destruction d’Ego avant que son implication ne put être décelée. Puis, l’Intelligence envoya ses agents rassembler l’essence de la Planète vivante et la fit envoyer sur Terre, alors que le Conseil Intergalactique faisait de cette planète une colonie pénitentiaire et commençaient à y envoyer leurs pires criminels. L’essence d’Ego fut retrouvée dans une fusée qui se crasha sur la Terre par un couple de fermiers séniles du Nebraska qui pensèrent avoir sauvé un « bébé de l’espace ». Ego commença à se répandre à la surface de la Terre et des manifestations de la Planète vivante affrontèrent de nombreux héros de la Terre. Alors qu’Ego commençait à dévorer celle-ci, l’Intelligence Suprême puisa dans sa puissance et la siphonna pour la donner aux Krees afin qu’ils disposent directement de la force d’Ego. Le Surfeur d’argent tenta de s’opposer à l’infestation d’Ego mais ne put triompher totalement. Finalement, Quasar (Wendell Vaughn) stoppa Ego en l’absorbant dans la Zone Quantique dont il tirait son propre pouvoir. Ego fut ainsi contenu mais demeurait capable de s’échapper à tout instant. Quasar s’exila alors dans l’espace afin d’empêcher Ego d’infecter de nouveau la Terre. Récemment, Ego se retrouva parmi les êtres qui attaquèrent Thanos alors que celui-ci était en possession du Cœur de l’Infini, probablement avec la complicité de Quasar à la recherche d’alliés pour cette bataille. Avec la disparition de Vaughn durant la Guerre d’annihilation, Ego put se libérer de la Zone Quantique, regagnant l’univers traditionnel. Cependant, il fut presque immédiatement repéré par le Worldmind de Xandar, abrité jusque là dans l’esprit de Richard Rider, alias Nova. A la recherche d’un nouveau corps, autonome mais aussi plus docile, le Worldmind prit possession d’Ego, supplantant l’esprit de celui-ci et faisant de la Planète vivante le premier membre et la base du nouveau Corps stellaire des Nova, sous le nom de Nu-Xandar. Le Worldmind procéda alors au transfert de la Force Nova à l’intérieur de Nu-Xandar afin de pouvoir la répandre auprès des futurs membres du Corps des Nova. Rider accepta, en dépit d’hésitations initiales, mais refusa au dernier et le Worldmind dut alors lui retirer de force sa puissance, avant de le renvoyer sur Terre sans pouvoir. Aidé de Vaughn et armé des bracelets quantiques de ce dernier, Nova réussit à revenir sur Nu-Xandar, désormais positionné près de la Faille, et put expurger le Worldmind de l’influence d’Ego. Mais, l’esprit d’Ego commençant rapidement à réapparaître, le Corps de Nova abandonna la Planète vivante pour se réinstaller sur un vaisseau du Corps sorti de la Faille, « L’inébranlable devoir ».

    Pouvoirs

    Ego est une « planète vivante » possédant un contrôle complet sur sa masse entière, jusqu’au niveau moléculaire. Extrêmement intelligent, il peut reformer sa propre substance pour créer des tentacules, des corps humanoïdes, des laquais qu’il surnomme ses « anticorps » et modifier l’aspect de sa surface pour ressembler à d’autres planètes. La surface d’Ego contient naturellement une atmosphère respirable qu’il peut également contrôle, manipulant ainsi le climat, les séismes ou créant une faune et une flore non conscientes. Ego peut absorber les énergies des êtres qu’il piège à l’intérieur de son corps. Il peut également produire des décharges d’énergie cosmique et communiquer de manière télépathique. Depuis qu'il a perdu son propulseur artificiel, Ego a appris à se déplacer à des vitesses supraluminiques en pénétrant dans l’hyperespace, par la simple volonté.

     

    The Serpent OldFile:The Serpent Old (Cul Borson).png

    Cul Borson était un être énigmatique, qui prétendait être le véritable père de tout Asgard. On sait peu de ses origines, comme Odin a gardé son  existence même de ses co-sujets. Il a été considérer qu'il s'agit d'un Asgard beaucoup plus tôt et ne pas se réincarner dans des cycles ultérieurs. Il est connu que, comme un garçon à l'époque où la Terre était connu comme Aesheim, Cul a été attaqué par Giants et jeté hors d'un pic. Ses os brisés, Cul brisa les deux jambes et le ventre dans le camp des géants endormis, où il déchire la gorge de chaque géant, sauf un, avec ses dents le tue. Cul a laissé un message dans le sang d'un géant en déclarant que "Dieux ne vivent pas dans le ciel. Nous vivons sur la Terre. Et vous le faites à notre plaisir." Ainsi susciter la peur chez les géant qui se répandrait donnant naissance au dieu de la peur.

    Pouvoirs

    Cul possédait tous les attributs classiques d'un Asgard Dieu. Cependant, comme le fils de Bor , beaucoup de ces attributs étaient significativement supérieures à celles que possède la majorité de sa race. En dépit de son âge avancé, Cul possède une force surhumaine dépassant celle de la plupart des Asgardiens qui sont capable de soulever 30 tonnes. Cul est capable de soulever plus de 100 tonnes. Il est aussi en mesure d'augmenter sa force à des sommets. Il a montré des prouesses de force, comme la rupture du bouclier de Captain America avec ses mains nues. Cul, malgré son âge, était capable de courir et se déplaçant à des vitesses supérieure au meilleur athlète humain. Agilité, l'équilibre et la coordination corporelle de Cul, étaient de loin supérieures aux limites physiques naturelles du meilleure athlète humain. Les réflexes de Cul, étaient beaucoup plus supérieur aux limites physiques naturelles de la meilleure athlète humain. Il a une endurance surhumaine. En conséquence, il possédait l'endurance surhumaine dans toutes les activités physiques. Il pourrait se fatiguer à capacité maximale pendant des mois avant que la fatigue commençait à lui nuire. La peau, les muscles et les tissus osseux de Cul étaient environ 3 fois plus dense que celles d'un être humain, ce qui contribue, en partie, à la force surhumaine et le poids de Cul. Le corps de Cul était beaucoup plus résistants aux blessures physiques que le corps d'un être humain, ou même la plupart des autres Asgardiens pour cette question. Le corps de Cul était capable de résister à de grandes forces d'impact, l'exposition à la température et de pression extrêmes, tombé d'une grande hauteur, et les explosions d'énergie puissants êtres de niveau cosmiques sans subir de blessures, cependant, si ce nombre n'est pas connu. Comme tous les autres Asgardiens il était possible de blesser Cul, mais il a récupéré d'une blessure à des niveaux surhumains de rapidité et d'efficacité, Cul était capable de Ennemies de Thorrégénérer des lésions tissulaires massives ou perte à un degré bien au-delà de la plupart des autres Asgardiens, même d'être capable de régénérer des membres et organes, manquant beaucoup plus rapidement et avec plus d'efficacité. Les pouvoirs de guérison de Cul étaient de loin supérieur à tous les autres dieux d'Asgard. Cul, comme tous les Asgardiens, avait une grande durée de vie, mais pas vraiment immortel. Cependant, Cul vieilli à un rythme beaucoup plus lent que les êtres humains. Il a également été à l'abri de toutes les maladies et les infections terrestres connus. Cul peut manipuler de grandes quantités de magie pour presque n'importe quel effet. Quelques manifestations de sa puissance comprennent le transport de Thor loin, de créer sa propre version déformée d'Asgard, l'élevage et recréer serviteurs morts, se transformant en un serpent géant, et de détruire la majorité des bâtiments à Manhattan.