• Cyclope

    CyclopeCyclope

    Véritable identité: Scott Summers
    Longtemps leader des X-men, Scott Summers a le pouvoir de lancer par les yeux de puissants rayons optiques couleur rubis. Cyclope est toutefois contraint de porter un viseur de protection pour la sécurité de tous ceux qui l'entourent.

    Aptitudes

     Le fait de ne pas contrôler son pouvoir a obligé Cyclope à être en permanence prudent et méticuleux. Des talents qui lui ont permis de devenir un excellent chef sur le terrain et même ses coéquipiers les plus turbulents, tels que Wolverine, reconnaissent que les talents de stratège de Cyclope sont inégalés parmi eux. Tacticien et stratège hors pair, Cyclope a passé presque toute sa carrière d’X-Men à la tête de l’équipe, ou de celle d’X-Factor. Il est d’ailleurs remarquable que, quelles que soient les opinions des X-Men envers Scott, ceux-ci ont tendance à lui obéir sans discuter – sachant que ses décisions sont le plus souvent les meilleures. Cela s’illustre clairement lors des événements de la Maison M où c’est l’ensemble des super-héros rassemblés qui se rangent sans discussion derrière le commandement de Cyclope.

    De plus, Scott semble posséder un incroyable sens de la géométrie spatiale, c’est-à-dire la capacité en une rapide observation de repérer les objets autour de lui, leurs agencements particuliers et leurs angles respectifs les uns avec les autres. Cyclope a ainsi démontré en de nombreuses occasions sa faculté d’utiliser son environnement pour maximiser son rayon optique par des jeux parfois extrêmement compliqués de ricochets (jusqu’à une douzaine) tout en atteignant la cible finale ; c’est ce qu’il a fait à Murderworld en détruisant un seul rayon une dizaine de robots menaçants Diablo. Il a aussi montré qu’il était capable, encore une fois d’un seul rayon, d’envoyer toutes les boules d’un jeu de billard américain dans les trous.

    Cyclope est aussi un pilote d’avion expérimenté, un talent qu’il semble avoir hérité de son père. Il est probable que son talent d’appréhension de l’univers qui l’entoure ne peut qu’améliorer ses talents de pilote. Au fil des années passées au sein des X-Men, Cyclope a également reçu un entraînement intensif dans le combat à mains nues, particulièrement en judo et aïkido.

    Pouvoirs

     Cyclope possède la capacité mutante de projeter un rayon de force de concussion d’une couleur rougeâtre à partir de ses yeux, qui servent d’ouverture interdimensionnelle entre notre univers et un autre, rempli d’énergie. Les yeux de Scott n’ont plus rien d’organique mais une ouverture interdimensionnelle ; l’univers vers lequel ouvrent les yeux de Scott n’est pas soumis aux règles de notre univers ; les particules de cet univers ressemblent à des photons mais interagissent avec les particules de notre univers en transférant de l’énergie cinétique sous la forme de gravitons. Ces particules créent une force de concussion puissante et unidirectionnelle quand elles interagissent avec notre univers. Le corps de Cyclope absorbe de manière constante l’énergie ambiante de son environnement telle que l’énergie solaire avec les cellules de son corps, ce qui lui permet d’ouvrir cette porte dimensionnelle. Contrairement à ce qui est souvent imaginé, ce rayon n’émet pas de chaleur. L’esprit de Cyclope créé un champ psionique qui est en phase avec les forces qui maintiennent ouvertes les portes dimensionnelles. Ce champ enveloppe son corps et il renvoie automatiquement les particules de cette autre dimension vers leur point d’origine quand elles entrent en contact avec son corps. Ainsi, celui-ci est protégé des effets de ces particules, et même les fines membranes de ces paupières sont suffisantes pour empêcher l’émission de cette énergie. Le cristal de quartz-rubis synthétique utilisé pour confectionner les lentilles du viseur de Cyclope ou ses lunettes sont en résonance avec le champ psionique de son esprit et bénéficie donc de la même protection que le corps de Scott. L’énergie à laquelle Cyclope a accès est virtuellement illimitée ; la seule restriction de Cyclope est la concentration nécessaire pour maintenir son champ psionique et la fatigue mentale que cela entraîne. Après quinze minutes d’emploi continu de ses pouvoirs, l’épuisement de Cyclope est tel que le champ se referme de lui-même, ne laissant filtrer que de très légères quantités d’énergies. Il lui faut environ un quart d’heure pour récupérer à partir de là.

    La largeur du rayon optique de Cyclope est fixée par le champ psionique de son esprit avec la même fonction cérébrale automatique qui contrôle la capacité normale de ses yeux à se fixer et regarder son environnement. Quand Cyclope se concentre, la taille des ouvertures change et ainsi agit comme une valve sur le flot de particules et la puissance relative du rayon. La hauteur maximale du rayon optique de Cyclope est contrôlée par la fente réglable de son viseur. La porté maximale de son rayon est d’environ 600 mètres ; il est capable de percer des plaques d’acier d’une épaisseur de 1,5 cm. En général, Cyclope n’utilise qu’une faible portion de son pouvoir ; en de rares occasions, il a montré que l’énergie a sa disposition était bien plus importante que celle couramment employée. Ainsi, en retirant sa visière, il a été capable de transpercer l’entité Onslaught d’un seul rayon optique. En se concentrant, Cyclope peut réduire son rayon au diamètre d’un stylo sur une distance d’un mètre, avec une puissance d’environ 150 grammes par centimètres-carré ; le plus large atteint 30 mètres de diamètre et a une puissance de 1 kg par centimètre-carré ; le plus puissant a une largeur d’environ 1m50 et, à une distance de 15 mètres a une force de 40 kg par centimètre-carré.

    A cause de sa blessure à la tête, reçue lors de sa chute en parachute dans son enfance, Cyclope est incapable de contrôler mentalement son rayon optique et doit, en conséquence, porter des lentilles ou des lunettes de quartz-rubis en permanence pour empêcher l’émission de ce rayon. Scott est également invulnérable au pouvoir de ses frères Havok et Vulcain, comme eux sont invulnérables au sien.

    Equipement

    Le masque que porte Cyclope l’empêche de décharger aléatoirement son rayon optique ; le viseur est tapissé de poudre de cristal en quartz-rubis. Il inclut deux lentilles plates montées longitudinalement qui peuvent se rétracter vers l’intérieur et permettant ainsi une sortie de taille variable. Le mécanisme est contrôlé par un système de deux moteurs électriques miniatures. Comme système de sécurité, il y a une pression constante imposée sur la visière par des ressorts. Le masque lui-même est fait en un plastique cycolac (une résine thermoplastique au nom scientifique d’acrylonitrile-butadiène-styrène). Cyclope dispose aussi d’un mécanisme de contrôle installé de part et d’autre de sa visière et actionnable à la main ainsi qu’un micro-interrupteur installé dans le pouce de chacun de ses gants et qui reste le mécanisme qu’il utilise le plus.