• La Torche Humaine

    La Torche Humaine La Torche Humaine

    Véritable identité: Jonathan " Johnny " Lowell Spencer Storm

     Transformé par des rayons cosmique en l'héroïque Torche Humaine, Johnny Storm est la " tête brûlée" des Quatre Fantastiques. Souvent impétueux et immature, la Torche est particulièrement douée pour tourmenté l'ami Ben Grimm ( La Chose ).

    Aptitudes

     La Torche humaine a été entrainé au combat à mains nues par la Chose ; il est extrêmement doué dans l’usage de ses pouvoirs en situation de combat. Il est également un pilote de course automobile très compétent et un expert dans le domaine de la mécanique automobile (il est à l’origine des modifications apportés au Fantasticar, initialement construit par Red Richards).

    Pouvoirs

    La Torche humaine a obtenu un certain nombre de pouvoirs surhumains après son exposition aux rayons cosmiques, et qui sont tous liés au feu ou au plasma. Son principal pouvoir est sa faculté d’entourer son corps entier d’un plasma (un état de la matière extrêmement chaud) enflammé, sans provoquer aucune blessure pour lui-même ; la température habituelle de ces flammes, qui sont de couleur rouge, est de 500 °C. Sous cette forme, il est capable de voler et de produire de puissants jets de flammes ou des « boules » de feu ; ces derniers ont une température d’environ 2500 °C, soit la température de fusion du fer. Il peut également manipuler (« sculpter ») sa flamme d’une manière à créer des anneaux, des sphères, des lettres, des cages, etc. Ces objets conservent leur intégrité tant que Johnny se concentre sur eux ; dès qu’il relâche son attention, ils subsistent pendant 3 minutes avant de se dissiper. L’essentiel (90%) de la puissance lumineuse qu’il émet se situe sur l’infrarouge, et n’est donc pas visible à l’œil nu humain. Même quand il n’est pas lui-même enrobé de flammes, Johnny a la capacité de contrôler n’importe quel feu à portée visuelle ou à moins de 25 mètres, ce qui lui permet d’accroître ou de réduire l’intensité des flammes ou de le déplacer ou le modeler selon son envie ; il n’a pas besoin d’être lui-même enflammé pour y arriver. De plus, il est capable d’absorber le feu ou le plasma enflammé dans son corps, sans en subir aucun effet néfaste (il fut ainsi capable d’absorber l’intégralité d’une boule de feu produite par une explosion nucléaire). S’il dépasse une certaine quantité de chaleur et n’est pas encore enflammé, les flammes de son corps apparaîtront automatiquement.

    Le plasma produit par la Torche contient un fort taux d’hydrogène et est entouré d’un nuage de mono-atomes d’hydrogène ; ce nuage particulièrement chaud lui permet de flotter dans l’air. En produisant une poussé derrière lui avec ses propres flammes, la Torche est capable de voler et de dépasser la vitesse du son ; il peut porter une charge supplémentaire de 80 kg sans effort. Le champ de plasma qui entoure son corps est suffisamment chaud pour vaporiser tous les projectiles qui l’approchent, y compris – mais sans exhaustivité – les balles. En général, il n’étend pas son aura de flammes au-delà de 2 à 10 centimètres autour de sa peau, afin de ne pas incendier les objets à proximité. Dans des conditions normales, il peut utiliser sa flamme pendant une durée de 17 heures ; Johnny a considérablement progressé sur ce point depuis ses débuts puisqu’initialement il ne pouvait demeurer enflammé qu’entre 1 et 2 heures. La Torche peut aussi absorber la chaleur, des objets ou des êtres vivants, d’une manière à les amener à la température de –1 °C ; inversement, il peut accroître leur propre température de plusieurs centaines de degrés. Il peut utiliser ce pouvoir afin d’éteindre les incendies.

    La Torche humaine fait référence à la puissance maximale de ses flammes comme sa « flamme nova », qui consiste en la libération, en une seule fois, de toute l’énergie stockée dans son corps d’une manière omnidirectionnelle ; cette flamme peut atteindre plus de 550 000 °C et est alors de couleur jaune. La zone d’effet maximale de cette flamme est d’un rayon de 14 kilomètres (ce qui lui permet de détruire une petite lune). Aucune des flammes inférieures à cette température ne peuvent blesser ou brûler la Torche humaine. Cet effet « nova » peut se produire spontanément quand il absorbe une quantité excessive de chaleur dans son corps, même s’il peut momentanément empêcher cette libération si nécessaire en fournissant un effort mental considérable. La Torche humaine peut également diriger des rayons de « chaleur nova » sous la forme d’arme offensive pendant de brèves périodes, avant que ses réserves d’énergie ne s’épuisent. En une occasion, alors que ses pouvoirs avaient été brièvement accru par son neveu Franklin Richards, la « flamme nova » de Johnny rivalisa avec la chaleur produite par une étoile. Cette « explosion » le prive de toute énergie – exceptée celle nécessaire à le maintenir en vie ; il lui faut, en général, 12 heures pour retrouver sa puissance habituelle.

    La Torche a fait la preuve d’un haut degré de contrôle sur ses pouvoirs. Cette maîtrise est probablement à l’extraordinaire quantité d’exercices que Johnny effectue. Ainsi, quand sa sœur, Jane Richards, se retrouva avec les pouvoirs de son frère, elle fut presque incapable de contrôler ses nouveaux pouvoirs, laissant constamment échapper de la chaleur ambiante et enflammant souvent les objets à proximité sans même le réaliser. En comparaison, Johnny possède suffisamment de contrôler pour tenir une personne tout en étant enflammé lui-même sans que son passager ne ressente le moindre effet de la chaleur. Ses connaissances incluent les informations générales sur le feu, par le biais de visites régulières à des conférences de sécurité organisées par les casernes de pompiers de New York. La capacité de la Torche à s’enflammer n’est limitée que la quantité d’oxygène présent edans son environnement ; sa flamme personnelle a ainsi été éteinte par des quantités suffisantes d’eau (plus d’une vingtaine de litres – en deça, il transforme simplement l’eau en vapeur), de mousse ignifugée, de sable, de matériaux ininflammables (sauf si la puissance de sa flamme est telle qu’elle vaporise instantanément les matériaux en question) ou, simplement, l’espace spatial. Il peut s’enflammer de nouveau immédiatement une fois que l’oxygène est revenu, sans aucun effet négatif ; en revanche, s’il a été mouillé, il lui faut d’abord dissiper l’humidité de son corps pour allumer ses flammes. Apparemment, sa voix est également modifiée lorsqu’il utilise ses pouvoirs.

    Brièvement, Johnny échangea ses pouvoirs avec ceux de sa sœur, la Femme-Invisible, devenant alors l’Homme-Invisible. Durant cette époque, Galactus emmena Johnny avec lui, faisant de celui-ci son nouveau héraut et augmentant ses pouvoirs d’invisibilité avec le pouvoir cosmique. Comme héraut de Galactus, Johnny disposait de tous les pouvoirs de la Femme-Invisible, accrus à un niveau cosmique ; il était aussi capable de voir à travers tous les mécanismes de dissimulation ou d’illusions pour percevoir la vraie réalité des choses. Ce pouvoir permit à Johnny de voir Galactus tel qu’il est véritablement. Il était aussi capable de traverser l’espace sans aucun système de survie artificiel, ainsi que d’analyser et manipuler toute forme de la matière. Johnny épuisa l’intégralité de son pouvoir cosmique en l’utilisant pour alimenter une machine conçue pour séparer les énergies cosmiques de Galactus de Galan (la forme humanoïde d’origine du Dévoreur de planètes). Récemment, il retrouva ses pouvoirs cosmiques, lors d’une bataille avec le Surfeur d’argent, et se surnomma, en plaisantant, la « Torche cosmique ». Il reste à savoir s’il conservera ses pouvoirs cosmiques.

    Equipement

    La Torche humaine, comme les autres Fantastiques, porte un uniforme (et souvent des vêtements) fait de molécules instables ; cellles-ci permettent à ses tenues de ne pas brûler quand il s’enflamme.  

    La Torche Humaine